La neige

Ici la neige on est bien obligé d’en faire quelque chose. Elle fond pas. Elle s’accumule. Quand y en a trop, dans la journée un pick-up de la ville passe en faisant pin pon pin pon. Ça veut dire « si t’es garé dans cette rue enlève ta caisse sinon t’iras la chercher à la fourrière. » Si ton vélo est attaché dans la rue, tu le retrouvera avec des angles là où il faut pas. Ça m’est arrivé dans mon ancien appart.
Plus tard le ballet des monstres jaunes commence.

pousse neige2

pousse neige1

Petit jaune qui fait juste le trottoir.
mini-pousse neige

Ensuite toute cette neige est chargée dans des camions, qui la déversent dans des trous profonds.
camion

Je me demande ce qu’ils font de toute cette neige. Rien je crois. On dit que dans certaines carrières et trous dans lesquels on la déverse, elle n’a pas le temps de fondre intégralement avant l’hiver suivant.

Publicités
Cet article, publié dans balades, montréal, photos, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s