Cycle de la violence

Mickey, encore le même piège au même endroit. Troisième mort. J’ai remarqué quelque chose d’inquiétant. Chaque fois que je retrouve un des tiens pris dans un piège, le beurre d’amande a complètement disparu. Ça peut ne signifier qu’une chose: Quand un Mickey meurt, un autre arrive et bouffe le beurre d’amande. Détendu, jovial, à deux millimètres de la gueule ouverte de son confrère malchanceux.
D’une je trouve ça assez glauque. De deux cela signifie que le Mickey survivant s’habitue à manger le beurre sur le piège, le lendemain ce sera donc lui qui se retrouvera pris.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Cycle de la violence

  1. Dadu Jones dit :

    Ça sent le domino.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s