Dans le vent

à Montréal t’entendras toujours des gens se plaindre de l’hiver. Moi le premier. Il dure trop longtemps le con. Mais je pardonne quand il envoie du bois. Quand t’oublie que subir une tempête de neige sur le chemin du travail est une chance incroyable, c’est que tu votes Macron.

Snowstorm

red man in snowstorm

red man in snowstorm

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s